Aller le contenu

Comment soutenir un auteur, une autrice ?

Aujourd’hui, 21 avril 2021, c’est la première journée de l’autoédition ! Vous êtes fan d’une autrice autoéditée ? Vous voulez soutenir un auteur peu connu ?

Alors voici le guide du parfait lecteur !

 

 

(Ce qui suit est aussi valable pour les maisons d’édition, car on peut aussi être fan d’une maison d’édition ! 😉 )

Soutenir un auteur, c’est avant tout achetez ses livres !

Cela peut paraitre évident, mais malheureusement, ça ne l’est pas pour tout le monde. Oui, être autrice / auteur, c’est un vrai métier. Écrire un livre est un travail énorme, qui mérite d’être rémunéré comme n’importe quel travail.

Alors, s’il-vous-plait, ne piratez pas nos livres ! Si votre budget lecture est limité, pensez aux abonnement de lecture. Sinon, sachez que beaucoup d’e-books, notamment ceux des autoédités et des petites maisons d’édition sont à moins de 5 €, et dépassent rarement les 10 €.

Pour ce qui est des livres papier, la plupart valent moins de 20 €. C’est peu, pour le nombre d’heures de travail que ça représente.

 

Un mot sur la rémunération des auteurs / autrices
En maison d’édition, 7% ou 8% du prix du livre revient à l’auteur. C’est pourquoi très peu en vivent. C’est encore pire pour les livres jeunesse, car les droits d’auteurs descendent à 4 % voire 3% du prix du livre.

Une autrice avec qui j’ai discuté lors d’un salon du livre me disait que sur le prix de son livre jeunesse, à 15 €, elle ne percevait que 0.40 € de droits d’auteur.

On imagine mal comment vivre de son métier dans ces conditions.

En autoédition, l’auteur/autrice gagne davantage. Mais il ne gagne pas 100% du prix du livre, loin de là ! Il faut déduire la part de l’imprimeur, la TVA à 5,5%, éventuellement la commission du libraire à 30%. Là encore, il faut donc vendre beaucoup de livres pour gagner sa vie.

 

Prêtez le livre ?

En règle générale, ceux qui lisent gratuitement n’achètent pas ensuite.

Pour ce qui est des emprunts en bibliothèque, seuls les auteurs qui cotisent suffisamment à l’Agessa bénéficient de rémunération pour les emprunts en bibliothèque. Donc, seuls les auteurs.ices publiés.ées en maison d’édition qui ont de gros revenus sont rémunérés lors des emprunts en médiathèque.

Cela étant dit, il est vrai que prêter un livre permet de le faire découvrir. Mais évitez de prêter votre exemplaire à trop de personnes, cela ne soutiendra pas forcément l’auteur.ice.

 

Parlez de nos livres !

Je vous renvoie à mon article : Lecteurs, c’est vous qui faites nos best-sellers.

 

S’abonner à sa newsletter, c’est soutenir un auteur !

C’est très important ! Je sais que l’on est souvent sollicité pour s’abonner à des newsletters, mais ce n’est pas juste une mode. C’est très important pour nous de rester en contact avec notre lectorat. Cela permet de créer une véritable communauté, d’échanger, de vous connaître. Et c’est tout de même moins impersonnel que les réseaux sociaux.

 

Pour ma part, je travaille en ce moment à proposer du contenu exclusif à mes abonnées.és, histoire de chouchouter mes fans. Bonus, articles de blog en avant-première, infos sur mes univers, visuels… et pourquoi pas des nouvelles en exclusivité.

Pour ne rien rater, inscrivez-vous dès maintenant ! C’est par ici.

 

S’abonner à ses réseaux sociaux

Les pages Facebook, les comptes Instagram ou Twitter… sont autant de plateformes de lien et d’échange avec les autrices.eurs.

  • En partageant les publications sur Facebook, vous leur donnez de la visibilité. C’est aussi valable pour les articles de blog, alors n’hésitez pas à partager celui-ci ! 😉

 

  • En invitant vos amis à s’abonner (uniquement ceux que nos livres peuvent intéresser, bien sûr 😉 ), vous nous permettez de toucher un plus large public.

 

  • Et aussi : likez, commentez nos publications, car ça augmente la visibilité de la page / du compte dans les algorithmes des réseaux sociaux.

Sans réactions, commentaires, partages, une page Facebook, un compte Instagram ne vit pas, et on a l’impression de « parler dans le vide ». Et oui, nous avons besoin d’interagir avec notre lectorat, alors n’hésitez pas !

 

Communiquez avec nous !

Un message d’encouragement envoyé sur notre page Facebook, un e-mail pour nous dire que vous avez aimé nos livres mettra toujours du baume au cœur. Parce que nous avons besoin de penser à toutes ces personnes qui nous encouragent dans nos moment de doute pour continuer. Le soutient moral, c’est aussi très important.

 

Venir avec vos amis à nos séances de dédicaces

Venez nous voir, papotez avec nous ! Si vos amis aiment le genre littéraire que l’on propose, c’est toujours un plaisir pour nous de discuter avec eux aussi. Le but des séances de dédicaces, c’est aussi d’échanger avec les gens, qu’ils soient nos lecteurs ou non.

 

En résumé, pour soutenir un auteur / une autrice, il faut :

soutenir un auteur

 

 

Si vous voulez en savoir plus sur les actions liées à cette première journée de l’autoédition, voici le lien vers le blog de Coralie Raphaël :

Journée de l’auto-édition

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez ma newsletter !
Mon blog vous plaît ? Restons en contact !
Vos données ne seront pas revendues. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Recevez ma newsletter !
Mon blog vous plaît ? Restons en contact !
Vos données ne seront pas revendues. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Nouveauté !
Nouveauté !
%d blogueurs aiment cette page :