Aller le contenu

Paradis artificiels, nouvelle dystopique de Sealeha

Paradis artificiels est une nouvelle, qui fait partie de la saga Les Brigades du réveil. Elle peut se lire indépendamment de la série.

Résumé de Paradis artificiels, de Sealeha

Et si la poursuite du bonheur menait aux portes de l’enfer ?

Dans la ville sordide de Montélac, Maeck est collecteur : il récupère les morts pour les acheminer vers les cuves de l’Apex Corp qui les transforment en énergie. Son paradis personnel, il le trouve dans le monde virtuel de l’Oracle, où il revêt l’apparence d’Ange 277 et rejoint Laomesis, son âme sœur. Quand à la suite d’une dispute celle-ci disparaît, il va tout entreprendre pour la retrouver I.R.L., quoi qu’il en coûte.

Oserez-vous explorer avec lui la noirceur de la ville ?

Mon avis

Histoire

L’histoire est prenante, très intéressante. Le mystère qu’elle renferme la rend addictive. L’ambiance est oppressante, car on voit le personnage aller au devant de graves ennuis…

Style

Le style est agréable. Les descriptions nous immergent bien dans l’univers sans être trop longues. La narration est rapide, car il s’agit d’une nouvelle. On passe un bon moment de lecture.


Personnages

Le personnage principale est naïf, mais attachant. On sent qu’il n’a pas sa place dans ce monde. Les autres personnages ont un côté artificiel, distants, comme si le monde réel ne semblait pas l’être tant que ça. On comprend que Maek ne se sent pas en phase avec eux. D’où son envie de tout fuir en permanence.

Lire aussi : Les 10 super bonnes raisons de lires des dystopies.

Univers

L’univers est très riche, surtout pour une nouvelle. On sent qu’il est très travaillé, et on a envie d’en découvrir davantage sur l’histoire, sa toile de fond. C’est une ambiance clairement cyberpunk, avec des technologies impressionnantes, telles que la réalité virtuelle, les hologrammes… Mais l’humain a moins évolué que ses technologies. On sent que tout ceci n’est pas un vrai progrès, car ça ne rend pas les gens heureux.

Thèmes

La nouvelle aborde clairement le besoin de fuir une réalité trop dure (on voit deux types de paradis artificiels). Il y est aussi question de l’indifférence des uns face au malheur des autres, de l’impuissance des gens face à la toute-puissance de la société qui les rend esclaves, au lieu de les satisfaire.

Paradis Artificiels est une nouvelle palpitante, qui donne envie de découvrir davantage la saga Les Brigades du réveil !

Titre : Paradis artificiels

Autrice : Sealeha

Genre : Science-fiction, dystopie, cyberpunk

Éditeur : autoédition

Prix : Broché : 9,45€

Kindle : 2,99€ (disponible à l’abonnement Kindle).

Lire un extrait de Paradis artificiels, de Sealeha

Cliquez sur « aperçu » pour découvrir les premières pages du roman !

(Si vous ne voyez pas la couverture du livre ci-dessous, désactivez votre bloqueur de publicités).

Soutenez-moi !
Si cette chronique vous a donné envie de découvrir ce roman, merci d’utiliser mes liens partenaires pour effectuer votre achat.

Il vous suffit de cliquer sur « acheter » dans l’aperçu ci-dessus, ou de cliquer sur le bouton ci-dessous pour faire n’importe quel achat sur Amazon.

J’achète la majorité des livres que je chronique, car j’estime que c’est la moindre des choses si on veut réellement soutenir les auteurs.

En faisant vos achats via mes liens partenaires, vous me permettez non seulement de percevoir une commission, qui me permet d’acheter d’autres livres et donc de continuer à soutenir les auteurs, mais aussi de mesurer l’impact de mes chroniques.

Lien partenaire :

Acheter « Paradis artificiels »

Merci d’avance et bonne lecture !

Un commentaire

  1. Oh merci pour cet avis de lecture enthousiaste, qui fait chaud au coeur ! Je suis ravie que l’univers des Brigades du Réveil t’ait plu et te souhaite une bonne lecture pour le tome 1, du coup ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Box littéraires de Noël ! Quantités limitées !
Une nouvelle gratuite !
Nouvelle gratuite !
%d blogueurs aiment cette page :